Focus: L'Orme ou Arbre des songes et des nuits

Ce matin en promenant ma chienne sur les bords de seine, je vois ces drôles de pétales? Mais qu'est ce donc ? je sors aussitôt ma super application de reconnaissance de végétaux ( plantnet), et je tombe sur Orme, Fruits de l'orme.... oh mais cela fait parti des Fleurs de Bach!!! Et voici son histoire....

#orme #elm #fleurs de bach
fruit de l'orme

Fleur de Bach:

Pour ceux qui sont en train de faire un bon travail, qui suivent leur vocation et espère réaliser quelque chose d'important, souvent pour le bien de l'humanité. Parfois ils peuvent traverser des périodes de dépression au cours desquelles ils ont la sensation que la tâche qu'ils ont entreprise est trop lourde et dépasse les possibilités d'un être humain .

Cet élixir va agir agir comme un sel aromatique psychologique, Elle va aider a tenir ses engagements, redonne moral et confiance en soi, Redonne la force de continuer.


Propriétés et généralités:

C'est un bon dépuratif dermatologique, il est utilisé pour ses vertus astringentes et cicatrisantes dans les traitements de dermatoses telles que les dartres ou l'eczéma.

il est également apprécié en cas d'œdème généralisé, de rhumatismes, contre les diarrhées et d'autres irritations du système digestif.


Habitat:

L'orme est un arbre qui existe depuis l'ère tertiaire, Sa croissance est rapide. Il s'adapte à tout type de sol. Il pousse au bord des rivières, des ruisseaux, dans les bois humides et le long des chemins.




Histoire:

Pour les Grecs de l'Antiquité, l'orme était l'arbre d'Hermès et d'Oneiros (dieu des songes et de la nuit, fils d'Hypnos, dieu du sommeil, frère de Thanatos, dieu de la mort). Les fruits ailés accompagnaient les âmes des défunts devant le juge suprême. Il fut le symbole celte de la générosité. Les Germains l'ont considéré comme un arbre féminin et

sacré (associé au frêne masculin).

Pour les Gaulois qui assimilaient les personnalités des individus à des arbres, l'orme caractérise les natifs du 12 au 24 janvier et du 15 au 25 juillet.

Vénérés au Moyen Âge, en Occident, les ormes étaient habituellement plantés sur le parvis devant les églises « vouées aux saints martyrs », peut-être en raison de leur sève couleur rouge sang. Ils étaient le point de rencontre après la messe, le lieu des duels et les juges et plaideurs y rendaient aussi justice.

On consommait l'intérieur de l'écorce, réduite en poudre, dans les préparations de gruau. Il était servi aux bébés, aux convalescents, aux personnes âgées et à tout ceux qui souffraient de troubles gastriques. Riche en amidon, ce gruau est hautement nutritif.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout